mercredi 24 juin 2015

Voyager avec un enfant à l'école maternelle...notre expérience.

Voila 2 ans que Alex le Piccolo est à la maternelle.
Voila 2 ans que nous avons changé notre façon de voyager.
Avant c'était presque autant de temps que l'on voulait et quand on le voulait. Maintenant c'est en période de vacances scolaires.
 
La maternelle pour nous, avant d'avoir un enfant, dans notre esprit, ca correspondait à une garderie améliorée. Sauf que non. Il y a un véritable apprentissage, avec un beau programme. Les instits se défoncent réellement pour faire faire aux petits tout un tas de choses toutes plus sympa les unes que les autres. Chaque journée est bien remplie, chaque journée est une nouvelle découverte. Un intervenant musique avec des drôles d'instruments faisant des bruits bizarres...des intervenants anglais,  Espagnol qui racontent des contes qui font rêver...des travaux pratiques au milles et une textures...de la cuisine...des spectacles ...bref c'est le paradis des petits.

Alex était un enfant extrêmement timide, très calme, assez solitaire.  Je pense que voyager et rencontrer sans arrêt des gens ne l'ont pas aidé. En effet, souvent les inconnus aiment par dessus tout les bébés. Parfois ils se jetaient littéralement dessus sans qu'on est le temps de réagir...Doudou subissait aussi des attaques identiques , et Alex n'aimait pas du tout ca. Il n'aimait pas qu'on le lui arrache des mains.  Du coup il se méfiait beaucoup et restait coller à nous en espérant que personne n'atteigne ni lui, ni son précieux compagnon. Le plus embêtant c'est que tout ca l'a rendu muet lorsqu'il y a quelqu'un d'autre que nous.  Car le silence lui permettait de ne pas attirer l'attention...une tactique infaillible...ou presque.
De plus Mr Chou est perfectionniste ( à l'inverse de ses parents) depuis sa naissance. Il s'est entrainé en secret pour ramper, marcher et parler en s'isolant dans un endroit ( parfois juste derrière une chaise ahahah ) . Il ne fallait surtout pas le voir ou l'entendre. Une fois qu'il savait...alors il venait mine de rien faire comme s'il avait toujours su .
Bref, c'est pour dire que le Piccolo est un peu particulier :).


Alors quand il est rentré à l'école, on s'est dit, qu'on allait pas le perturber, qu'on allait pas aggraver son cas .  On allait jouer le jeu jusqu'au bout pour son équilibre, son intégration et qu'on allait pas lui faire rater des semaines ni quelques jours pour partir en voyage...qu'il ferait les choses en même temps que les autres, pas de décalage et de ratage de journées importantes.  Lui laisser la chance d'avoir du temps pour s'imprégner,  s'adapter. Il me semble qu'on a bien fait! :)

La première année :

Le jour de la rentrée arrive, tout va bien, on lui a tout expliqué...on marche d'un pas heureux vers son école. Ce jour J, on l'a laissé quelques heures plus tard. Il n'était pas d'accord pour qu'on parte et s'est mit à pleurer...ca n'a pas duré. Le lendemain aucun problème...ni les autres jours.
Cependant, Alexandre pendant les  1 an  à venir ne parlera pas. Pendant un an il sera quasi silencieux . Les maitresses n'entendront pas le son de sa voix.  Par contre une fois à la maison le soir...il se déchargera au point de nous saouler!!!! Bla bla bla blaaaaaa bla bla blaaaaaaa!!!!!Pourquoiiiiiiiii....pourquoiiiiiiiii....pourquoiiiiiiii :).
Une pointe d'inquiétude pointait le bout de son nez. Il était dans un tel décalage avec les autres petits que nous commencions à culpabiliser. Il ne rêvait que de désert...pendant que les autres jouait à Flash Mc Queen. 
  Mais heureusement, le thème de cette première année était le tour du monde. Il était donc, dans un environnement qu'il maitrisait.
 Son décalage qu'on percevait...ne le gênait pas trop ....même si les autres enfants remarquaient qu'Alex ne parlait pas. J'entends encore aujourd'hui des : Madame ton fils il parle pas! Pourquoi?
Dans sa cour un arbre. Le matin il avait prit l'habitude de s'y assoir...seul. Je lui ai appris la chanson " Au pied de mon arbre " je vivais heureux... histoire qu'il ne sente pas que c'est bizarre comme le faisait remarquer d'autres enfants de temps en temps.
 Mais figurez vous qu'il est quand même devenu un chef de gang  , certes muet,  mais chef quand même... et faisait des bêtises à tour de bras avec ses 3 acolytes . Tout en étant solitaire à d'autre moment lorsqu'ils n'étaient pas là, ou ne voulaient plus jouer avec lui.

Mais une chose est certaine, c'est qu'il adorait, et adore toujours l'école.
Jamais aucun soucis pour le lever le matin , ni même pour le coucher le soir!!! Il suffisait de dire : Si tu vas pas dormir maintenant, tu seras trop fatigué pour l'école, du coup tu n'iras pas ! C'était radicale...il filait comme un éclair jusqu'à son lit!

La directrice et les maitresses ont tout de suite senti qu'il fallait lui laisser du temps et ne  surtout pas le forcer ou l'inciter à parler. Le laisser progresser à son rythme sans le perturber. Pas de retard intellectuelle...elles étaient étonnées qu'il sache déjà écrire, additionner , soustraire et lire l'heure analogique....et nous aussi d'ailleurs. Ses passions, les lettres, les drapeaux...les sommets de tous les pays.   A noël, c'est le seul gamin qui a commandé, un scrabble au grand désespoir ( secret )  de son père qui voulait un super circuit électrique et des robots ahahah.

Du temps , c'est ce qu'il lui fallait. Nous ne sommes donc parti que pour les 15 jours de vacances scolaire...enfin 7 ou  10 jours. Car à l'approche des vacances il faut composer avec  les maladies que les gamins se refilent! On a eu droit à la trachéite, varicelle et fièvre mystérieuse....et même une grosse infections suite à la griffure d'un des copains sur Alex!  Et puis il faut avouer que lorsque nous partons....il faut un temps de repos pour le retour...vu qu'on fait énormément de choses. Je sais pas si on peut encore parler de voyage sur 7/ 10 jours...mais bon voila :).  Ca fait  bizarre...ca fait drôle...mais finalement nous aussi on s'adapte. On a pas senti de manque. 10 jours à Fez, Venise, Londres, Paris .... du off road Catalogne...en Suisse.  On a privilégié les destinations proches pour ne pas perdre encore des journées dans le transport.
Il a fallu beaucoup ralentir sur les week end aussi...car on s'est aperçu que l'école le fatiguait. Cette somme de chose à apprendre, même s'il en était ravi, l'épuisait. Du coup... on a ralenti. Et puis de temps en temps la maitresse nous remettait sur les rails!!! Attention!!!! Alex est fatigué!!! Reposez vous ce week end !!! :).

 

 Deuxième année:

Alex s'est parfaitement intégré la première année, du coup moins de soucis pour la deuxième année. Mais comme il était un chef de gang "muet"...il a était séparé de séparé de sa troupe. On s'est dit aïe aïe aïe. Et puis non. Pas de problème. C'était une bonne chose.
Toujours muet....et timide. On a décidé de procéder comme la première année. Ne pas lui faire louper des jours d'école. Et oui il lui fallait encore du temps. Les maitresses le connaissant ont continué avec lui comme en première année.
Sa passion pour les bagnoles lui a ouvert une porte. Les maitresses lui ont  permis d'amener des petites voitures. Du coup les autres enfants sont venu à lui...de là...un enchainement c'est produit.
Et puis, elles ont réussi à l'apprivoiser. Comme un petit miracle. Alex durant la recréation prenait sa petite chaise et se mettait à coté de la maitresse pour l'aider à préparer les prochaines leçons et travaux pratiques. Alex a commencé à parler à ses camarades. Il a commençait à prendre des initiatives....jusqu'au jour où il s'est libéré :).
En cette fin d'année, il nous a carrément surpris quand nous avons participé à la journée du sport. Il n'est pas resté une seule fois avec nous. Il allait d'un copain à l'autre...jouait, s'éclatait, discutait. :).... UN VRAI MIRACLE. Il n'a plus peur. Quand il voit des enfants il va vers eux sans soucis, sans se poser de questions.
Les copains sont devenu des inséparables.... qui vont nous manquer cet été :).

Pour résumer : Il lui fallait seulement du temps.

(photos du chou...de son papa et de toute sa classe )



Mais du coup... maintenant qu'il est au top. On va pouvoir  peut être faire déborder (avec l'accord des maitresses ) les vacances... au moins repartir pour 3 semaines hein :).

Voilà pour notre expérience... nous ne regrettons pas ce choix, car Alex le Chou est vraiment comme un poisson dans l'eau à son école....et à l'extérieur.  Il fallait qu'il maitrise son environnement pour s'y sentir bien, pour qu'il est confiance en lui et aux autres.  Voilà chose faite! :)

mardi 10 mars 2015

Portraits du Rajasthan by les Chamotte

Voilà un peu du visage du Rajasthan que nous avons découvert avec le chou.
Des scènes de vie ordinaire...avec des gens loin d'être ordinaire.
 
Normalement si vous cliquez sur la première photo...la galerie devrait apparaitre ...y'a plus qu'à faire défiler!
 
Bonne visite ;) :D.
 




 

 





 









































 
 









 

 


A la prochaine les amis!
:)