vendredi 23 janvier 2015

En voyage il y a parfois de l'incompréhension....

Y'a pas très longtemps j'ai eu une espèce de près crise quarantaine du voyage... ce qui à l'époque du voyage feel good n'est pas très conventionnelle.

 Comment ça m'est arrivé?

Je sais pas. Tout ça, a débuté très doucement en faite...pas vraiment du jour au lendemain. Mais plutôt en quelques années.
En France on est choyé, on a tout un tas de lois qui nous permet de porter plainte quand un truc dérape. Même si ce n'est pas parfait, on a quand même cette chance d'avoir le choix. De dire stop. D'être reconnu et suivi en tant que victime. Et puis on a quelques filets si on tombe...une possibilité de s'en sortir même si c'est difficile. On voudrait tous évidement que le monde bénéficie de cet accompagnement . Mais ce n'est pas le cas.

Alors quand je traversais un pays où je voyais des femmes ,des handicapés, des bébés  se faire battre parce qu'ils ne traversent pas assez vite la route , parce qu'être malade c'est avoir un mauvais karma, parce qu'avoir une fille ca ne sert à rien. Quand je voyais des gens, des enfants se casser le dos , le corps, en travaillant dans des conditions inhumaine . Ca devenait  difficile de passer à coté en sachant qu'ils n'avaient aucune chance de s'en sortir. Que ni leur état, ni les lois, ne pourraient les aider.
Passer comme ca, à coté d'eux sans rien faire était frustrant. Je me souviens avoir expliqué à des femmes ce qu'était d'être libre et l'égale de l'homme. Je me souviens de leurs sourires et de leur total étonnement. Je me souviens aussi de les avoir  entendu dire...ici ce n'est pas comme ça. C'est bien pour toi.
La sensation que j'ai ressenti alors était assez oppressante. J'étais là, bouillonnante , incapable de changer quoique ce soit. Pire au fond de toi tu affiches un bonheur insolent...la joie d'être à l'abris , d'être en bonne santé. Mais pourquoi eux n'ont pas le droit à ça.
Ne voulant pas m'installer dans le pays pour aider, travailler à long terme ...il ne me restait plus qu'à contacter des associations , être loin... autant le dire : se sentir définitivement  inutile. Et puis quoi... Emmener 2 médocs, 3 cahiers et 10 stylos dans une école là-bas... et déculpabiliser ? Le monde est ainsi fait.

Vient la seconde phase , celle du déchirement. Tu te demandes  pourquoi ils acceptent tout ça, pourquoi ils ne font pas la révolution, pourquoi personne n'intervient!?
Un reste de notre culture colonial doit courir au fond de moi, car si je m'écoutais, la France , l'ONU devraient intervenir dans tous les pays ou il y a la moindre injustice. Ingérence et compagnie arrive alors à grand renfort  avec sa pote la bonne parole.

Mais en réalité, il y a tout un tas de gens qui se battent mais qu'on ne voit pas, qu'on n'entend pas ...car nous sommes ( voyageurs )  que de passage . Mais ils sont là. Ils luttent beaucoup mieux qu'on ne pourrait le faire...nous étranger, si loin de la complexité du pays traversé.

Comme cette femme...élu député en Irak. Sa voix va porter au delà des frontières de son pays pour se faire entendre . Une personne seule peut en éveiller des milliers. Une personne seule peut porter un peuple, son peuple, les Yazidis. C'est aussi, ça, le monde. Elle réussi un peu plus chaque jour a délivrer des personnes des griffes de DAESH. Et pourtant elle est menacé de mort. Mais elle ne lâche rien.



Je voulais rendre hommage à Mme Vian Dakhil. Mais aussi , à tout ceux qui se battent pour rendre leur monde meilleur, un peu plus beau tous les jours.
 A tous ceux et celles qui ne peuvent pas voyager comme nous le faisons car ils engagent leur vie dans une lutte pour améliorer le quotidien des gens qu'ils aiment, pour changer leur pays...le monde. Mais aussi à celles et ceux qui luttent en France et qu'on entend pas assez souvent :)....tout ça pendant que nous...on passe à autre chose...

Ces voix qu'on entend pas toujours, sont belle et bien là.

Allé bises les amis ! :)




mardi 13 janvier 2015

Etre modéré? Prenons un vaccin anti-modération...Voyageons.

Pour moi le mot "modération" est l'incarnation du 21eme siècle.

Il faut être modéré avec l'alcool, les cigarettes, la vitesse, sa consommation, le sucre, la viande, la mode, le rire, l'argent, la musique, l'amour, la mort, le célibat, l'art,  les enfants, le corps,  et même les zizis y'a pas longtemps!. Tout fait polémique car rien ne peut , ne doit, sortir du cadre. Et tout ça, même si l'on sait que la loi existent et tranche sur les comportements à punir ou pas.

Bref,  la résultante de tout ça, c'est que si tu veux être respecté et digne d'amour.... il faut être modéré. Assez beau, mais pas trop...pas trop maigre , pas trop gros. Faire du sport 2 fois par semaine. Etre   habillé propre et sympa mais surtout pas débraillé ou voyant. Faire un métier qui sauve le monde c'est mieux. Ne surtout pas être chômeur.  Gagné assez d'argent mais pas trop. Etre drôle , intelligent et cultivé... lire minimum 6 livres par mois mais pas plus de 10 hein. Avoir fait des études, attention, pas plus que bac+5 sauf si tu es docteur. Avoir fait des stages en entreprises. Etre bénévole mais pour une asso à la mode qui bénéficie de pas trop de pub et de préférence pour les enfants.  Manger de tout , ne pas faire le difficile...mais en petite quantité. Ecouter de la musique de groupe plutôt pas connu. Partir en voyage à pied dans un coin inconnu. Note que c'est mieux de pas être célibataire  ( hétéro) ou sauf si tu es en recherche de ton "moi" profond...sinon ca cloche.  Il faut avoir  deux enfants (le bon nombre),  il faut qu'ils soient sage, pas remuant et intelligent hein......etc :). On doit être peu à rentrer dans ce cadre.

Tu es d'accord avec moi. Un enfant, on doit le guider. Ben oui, à la maternelle quand ils se disputent pour un jouet et qu'ils se tapent dessus , c'est à nous adulte , de leur dire stop et de leur expliquer.

Sommes nous des enfants? Oui. Si vous observez un peu les choses, on nous dit se qu'on doit faire... PARTOUT.
Et quand c'est pas écrit sur la boite...les donneurs de leçons arrivent à grand renfort avec le KouuuA??? Tu manges pas tes 5 fruits et légumes par jour... tu vas pas courir 1h dans le parc ... tu manges de la viande...tu roules en diesel!!! si je peux me permettre faudrait te relooker...tu as parlé homosexualité avec tes enfants, ils regardent la télé! ....tu pars en Tunisie en club!!!!!! COMMENT!!!!!??? HOUUUUUUU!!!!!!!
Pourquoi c'est illégale tout ça??? Non. C'est ça le paradoxe...la limite de tout ce système.

Je me suis jamais senti à l'aise avec ça. Et je vais même te dire mieux....qui peut se sentir bien avec tout ça? Non mais sérieux, quand je vois "boire avec modération " sur ma bonne bouteille de Vacqueyras ça me saoul. "C'est pas grand chose, ça va" tu vas me dire. Ouais mais, ça + ça+ ça+ ça+ ça... Pffffffff quoi !!!!. C'est trop. Ca fini par faire peur. On se dit qu'on va tous mourir dans d'atroces souffrances...Cancer et son pote Cholestérol te surveillent.  (Note que c'est pareil pour voyager...y'a Djihadiste et ses potes Ebola et grippe aviaire qui louchent sur toi hein sans te parler de Mr Chikungunya ) .

J'entends d'ici, ouiiiii , tu comprends...y'a des gens qui savent pas. Il faut.... il faut...il faut....
Ouais peut être. Tu as certainement aussi raison. Mais regardes aussi le résultat....On se censure, on se  culpabilise.  Les gens toujours plus nombreux torturent  leur corps, sont frustré,  les gens sont  triste, le nombre de dépression est hallucinant. Regardes aussi  les gens qui deviennent extrémistes et  intolérants si tu débordes du cadre. Tout ça, parce que les gens s'individualisent et se mettent à rejeter l'autre  (ou lui-même), qui ne collent  pas à la liste, toujours plus grande des choses à faire et ne pas faire.
Y'a qu'à voir les commentaires haineux, toujours plus nombreux sous les articles de journaux web, forums, blogs....
"L'erreur" est condamné au delà de toute raison et sans modération par "nous tous" ,car, on a la possibilité de montrer du doigt sur les réseaux sociaux...on a le droit hein pour le coup, car "l'erreur" est sortie du cadre, ça nous donne bonne conscience...même si la loi, elle, ne le condamne pas, à juste titre, ce fameux débordement. Mais tant pis, nous avons audience. Une "injustice", une "erreur"...balançons la sur les réseaux...le peuple se chargera de condamner...peu importe ce qui arrivera. C'est devenue normal.
Au fond, tout ça nous occupe.
Résultat, on peut même plus se tromper, ou même s'excuser ( ça ne compte plus) . On mitraille les méfaits, on les jette en pâture... on se fiche des conséquences.  On ne supporte plus rien, tout simplement.
On a asphyxié notre sens critique...on a plus besoin de réfléchir.
On s'ennuie en faite. Comme dirait les Québécois...le vie est devenue plate.
Mais avouons le...vivre comme ça n'est pas du tout confortable ! La pression est trop grande. Il faut être parfait sous peine d'être rejeter.

Au moment même ou j'écris ces mots, je me dis ...oui mais quand même c'est vrai qu'il faut être modéré... à force de l'entendre ca rentre dans nos têtes quoi!.
Pourquoi? Parce que "la loi"  devient accessoire car nous jugeons nous même des situations au quotidien qui ne sont pas réellement des problèmes. Des justiciers qui ont un avis sur tout et n'importe quoi... pour dire que celui là est gros parcequ'il bouge pas assez, celui est trop croyant parcequ'il est con, celui là est trop feignant parcequ'il est au chômage, lui est pas courageux car il sort pas de son pays....celui là est ci, celui la est  ça...
Reposons nous.
La meilleure solution est d'être soi...de se retrouver...de se réapproprier notre vie. De ne plus être esclave des autres. Faisons nous confiance....au fond, tout ça prouve qu'on est déjà raisonnable.

L'antidote....déjà dit au dessus...
Voyageons pour réapprendre à vivre, pour voir d'autres façons de fonctionner . Sortons de notre cadre trop inconfortable, restrictif . Allons affronter les clichés...allons nous amuser. Vivons! Remettons les choses à leur place. Relativisons. Devenons ce que nous sommes sans  pression extérieur.  Redevenons simplement les maîtres du jeu de nos vies...et pas les maitres des vies de nos voisins.
C'est ce que j'ai apprit en voyageant c'est de n'être plus esclave de la société. Je suis comme je suis... je ne dépend pas de la mode, des statistiques, des il faudrait que ... :). Les problèmes quotidien sont quasi tous mineures pour moi à partir du moment ou : j'ai un toit, du chauffage, de l'eau , de quoi manger, pas de dettes et la secu pour me soigner ...le reste n'est que superflu et bonheur .  Il vrai que s'il me manquait un de ces éléments...aïe je l'avoue!

Tu vas me dire...mais oui...mais le monde est devenu dangereux...

La confiance je l'ai , nous l'avons, quand on voyage. La peur disparait très vite. Aujourd'hui tout le monde le comprend. Y'a eu des attentats. Dimanche il y'avait des risques. Tu as  certainement eu peur d'aller au rassemblement avant l'heure de départ mais une fois que tu as posé le pied dehors...tu n'avais plus peur...c'était pas du courage...tu t'es juste dis...pffff allé j'y vais, c'est tout. Tu as  prit du plaisir sur place...tu te demandes même maintenant,  pourquoi tu as eu peur durant une minute quand tu t'es posé la question du oui ou non j'y vais. . C'est pareil quand tu voyages. Pas besoin de courage pour partir...faut juste faire le premier pas.

Perso, nous sommes des gens ordinaire...nous n'avons jamais eu de pépins...il suffit d'avoir du bon sens et de s'écouter.
Il nous est arrivé de traverser des zones en guerre sans le vouloir, car ces pays là, lors de notre départ était en paix, même si tendu.
Nous étions sur la frontière Jordanienne et Israélienne lors de leur conflit il y'a quelques années... on a surfé entre les chars et mitraillettes... nous étions pas la cible...pas de soucis. Nous sommes arrivé en plein conflit entre le Pakistan et l'Inde sans le vouloir aussi... ca c'est déclenché à notre arrivé... on a eu le droit aux manœuvres et à la démonstration d'avion de chasse...chars et matos de guerre. Bon ben toujours pareil...on est parti est puis voila...d'ailleurs ca s'est arrêté une semaine après.

J'ai un conseil pour cette année 2015. N'ayez pas peur. Apprenez à vous faire confiance. Amusez vous. Riez...redevenez vous! Détruisez les clichés ! Voyagez...même en France et sans modération!

(Note que ce matin... je le jure que c'est vrai. La dame à la météo a dit...il y aura un vent modéré aujourd'hui, n'ayez pas peur! MDR :) )

J'aime bien cette photo qui n'a pas de lien avec mon article mais elle me fais rire. Soyons nous même. :)
(photo Philippe Wozniak )

Bisous les amis ;)